Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Jean Wauthier (1926-1967)

  1. Les raisons d'un assassinat

Jean Wauthier debout au milieu de la communauté chrétienne en prière

Le déroulement des événements de la nuit qui fut fatale à Jean Wauthier, et les motifs qui armèrent la main de ses assassins, ont été élucidés par le Père Lucien Bouchard, o.m.i., qui, à ce moment-là, était son plus proche collaborateur. Voici en résumé son témoignage.

De temps à autre je visitais le Père Wauthier dans son village de réfugiés : je lui apportais son courrier et des médicaments pour ses gens. Pendant environ deux ans de son séjour auprès des réfugiés kmhmu´, il avait vécu juste à côté d´un gros village de réfugiés d´une autre ethnie. Les autorités militaires de l´endroit appartenaient aussi à cette ethnie... Ces deux villages étaient ravitaillés en même temps par un parachutage de riz. Les autorités militaires décidaient du montant de riz à distribuer à chaque village.

Comme il était évident que les militaires gardaient pour les leurs la part du lion, le Père Wauthier alla trouver le commandant militaire pour lui faire savoir que les réfugiés kmhmu´ ne recevaient pas leur juste part. Ces revendications tombèrent sur une sourde oreille...

C´est alors que les réfugiés kmhmu´ du Père Wauthier furent transférés dans un autre site, où un parachutage serait destiné directement à eux. Lorsque le transfert eut lieu, les chefs militaires concernés étaient furieux contre les Kmhmu´ et le Père Wauthier : les leurs ne pourraient plus nourrir leurs cochons avec la part de riz destinée aux Kmhmu´. C´est d´ailleurs cette histoire de cochons qui avait révolté le Père Wauthier.

Jean Wauthier et deux catéchistes

Le Père Wauthier vécut environ un an ou deux dans ce nouveau site. Quelques jours avant sa mort, il fit un voyage à pied pour visiter l´ancien site : il restait dans ce secteur quelques catéchumènes kmhmu´ au village de Ban Na, et il voulait les visiter.

Pendant son court séjour dans ce village, les autorités militaires simulèrent une attaque contre le village de Ban Na, et en profitèrent pour tuer le Père Wauthier au cours de cette attaque factice. Le Père Wauthier a conduit un groupe de gens avec des enfants à l´abri, un peu à l´écart du village, et c´est à cet endroit qu´il fut tué par un militaire du village voisin.

Je considère que le Père Wauthier est un martyr parce qu´il est mort à cause de son combat pour la justice, qu´il revendiquait pour ses réfugiés.

Le lendemain de la mort du Père Jean Wauthier, un des catéchistes écrira à ses parents : « Le Père Jean est mort parce qu´il nous aimait et n´a pas voulu nous abandonner. »

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013