Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

L'inculturation

  1. un précurseur inattendu : Jacques Maritain

portrait de Jacques Maritain jeune

Le nom de Jacques Maritain apparaît rarement dans la liste de ceux qui ont nourri le thème de l'inculturation. Et pourtant...

En 1927 dans le livre "La primauté du spirituel", il écrivait ceci :

Tout ce qui blesse la catholicité blesse le Christ. Elle est aussi le dernier espoir du genre humain. Ce serait une erreur mortelle de confondre la cause universelle de l'Eglise et la cause particulière d'une civilisation, de confondre par exemple latinisme et catholicisme, ou occidentalisme et catholicisme. Le catholicisme n'est pas lié à la culture occidentale. L'universalité n'est pas enfermée dans une des parties du monde. Le Christ est mort pour l'Orient et pour l'Occident. Dieu embrasse l'Orient et l'Occident dans le même amour incréé" (p. 142-143).

Et plus loin :

Une tâche immense et ardue s'impose aux catholiques. Pour faire triompher l'universalisme du Christ, il est aujourd'hui nécessaire de suppléer à l'éducation chrétienne qui a manqué à beaucoup de peuples. En leur adaptant le catholicisme ? Dans la mesure où adaptation dit changement, on n'adapte pas la vérité, on s'y adapte. En les adaptant au catholicisme ? Dans la mesure où adaptation dit conformation à quelque chose d'étranger, on n'a pas à s'adapter au catholicisme, qui n'est étranger nulle part. Choisissons un meilleur vocable. Disons qu'un grand travail de préparation est exigé qui permettra à ces peuples d'enraciner l'Evangile dans leurs propres cultures" (p.161).

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013