Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Vincent L'Hénoret (1921-1961)

Les motifs d'un assassinat

Vincent et un groupe de Laotiens devant une maison
A Munog The avec quelques familles et Mgr Loosdregt en 1957

À propos de la mort de Vincent, on a cherché à savoir le mobile de sa mort : voulait-on éliminer avec lui ce qui restait de la présence française dans cette région ?

Pour les témoins qui vivaient sur place à cette époque, il n´y a aucun doute : c´est bien le prêtre et non pas l´étranger que l´on a voulu éliminer. Ainsi, après plus de 40 ans, le Père Khamphanh continue à affirmer cela : Vincent a trouvé la mort de cette façon parce qu´il était prêtre catholique. C´est bien lui que l´on guettait, c´est à lui que l´on a tendu un guet-apens. Cela est confirmé par Mgr Louis-Marie Ling, évêque de Paksé, qui a connu personnellement Vincent dans son enfance et qui connaît bien la région de Ban Ban : « Je crois qu´il a été tué en haine de la religion et, spécialement, de la religion catholique. »

Quand Vincent L´Hénoret est mort, Soeur Jeanne-Vincent était au couvent. Elle relate ce que lui en a dit ensuite celle qu´elle appelle sa grand-mère - la parente âgée qui l´a élevée :

Les soldats qui ont tiré sur lui étaient des mercenaires, qui avaient été payés par [les nouveaux maîtres de la région] pour faire cela. Les hommes qui ont tué le Père parlaient vietnamien entre eux, de même que les autres militaires. Ces gens n´aimaient pas les prêtres français.

Le Père Khamphane est venu alors pour dormir dans la maison du Père Vincent. Les militaires ont dit : « Il n´a pas peur, celui-là... Est-ce qu´il veut mourir comme son grand frère ? » Le cuisinier les a entendus, et les gens ont bien compris que c´étaient des menaces. Alors le Père Khamphane a dû partir, il n´a plus pu dormir dans la maison. Ils n´ont pas tué le Père Vincent parce que c´était un Français, mais parce qu´ils n´aiment pas la religion, et surtout les prêtres. Je suis certaine de cela : sinon, pourquoi est-ce qu´ils auraient menacé aussi le Père Khamphane  ?

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013